Améliorer les conditions de vie en maison de retraite

maison-retraite-essentiel-main-3332247J’ai posé une question à Laurence Rossignol sur les conditions de vie en maison de retraite et notamment au renforcement de la présence d’infirmiers. Retrouvez ma question écrite sur le site de l’Assemblée Nationale.

M. Christophe Premat alerte Mme la secrétaire d’État, auprès de la ministre des affaires sociales et de la santé, chargée de la famille, des personnes âgées et de l’autonomie, sur la fin de vie en maison de retraite. Selon une étude de l’Observatoire de la fin de vie datant de la fin de l’année 2013, 90 000 personnes meurent dans les maisons de retraite chaque année. Les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) ne présentent pas toujours les conditions d’un accompagnement à une fin de vie avec dignité. Selon cette enquête, la possibilité d’installer la personne mourante dans une chambre seule n’est pas systématique et un quart des établissements ne disposait d’aucun lien avec une équipe de soins palliatifs. Seuls 14 % des EHPAD disposaient d’un personnel infirmier au sein de l’établissement. La présence de ces personnels aurait permis d’éviter 18 000 hospitalisations. Il aimerait savoir si elle envisage de renforcer la présence d’infirmiers dans ces structures de manière préventive pour éviter ces hospitalisations et remédier à cette fin de vie précaire.