Solidarité des systèmes de santé dans les pays francophones

M. Christophe Premat attire l’attention de Mme la secrétaire d’État, auprès du ministre des affaires étrangères et du développement international, chargée du développement et de la francophonie, sur la manière dont l’initiative d’Oslo pourrait être diffusée dans les pays africains touchés de plein fouet par le virus Ebola. En effet, l’initiative « Diplomatie et santé » avait été lancée par les ministres des Affaires étrangères des sept pays suivants, à New York en 2006 : France, Norvège, Brésil, Indonésie, Sénégal, Afrique du Sud et Thaïlande. En mars 2007, ces ministres avaient renouvelé leur engagement à travers la déclaration d’Oslo : « À l’heure de la mondialisation et d’une interdépendance croissante, il est impératif d’élargir le champ de la politique étrangère. Ensemble, nous faisons face à de nombreux et urgents défis qui requièrent des réponses concertées et des efforts communs. Parmi ces sujets un des plus importants est celui de la santé internationale ». Dans le groupe de travail, l’anticipation des crises sanitaires était développée avec l’idée qu’au-delà des crises, il était nécessaire de consolider les systèmes de santé de ces pays. Il aimerait savoir si la France pourrait mobiliser davantage les institutions francophones et notamment l’Organisation internationale de la francophonie sur les objectifs de cette initiative. L’OIF pourrait être un participant essentiel à une initiative centrée sur la solidarité des systèmes de santé.

Retrouvez cette question écrite sur le site de l’Assemblée Nationale.