DISPARITION – PIERRE DAIX – Hommage du Président de la République

648x415_pierre-daix-2005-ecrivain-decede-dimanche« Pierre Daix vient de s’éteindre. C’était un homme libre. A 18 ans, il participa à la toute première révolte étudiante sous l’Occupation, le 11 novembre 1940 à l’Arc de Triomphe. Résistant, il fut arrêté, torturé et déporté à Mauthausen. Proche de Louis Aragon à la Libération, il mène une carrière de journaliste et d’écrivain. Des Lettres Françaises à ses nombreux romans, Pierre Daix fut un des premiers communistes à dénoncer le stalinisme et il fit découvrir aux Français l’œuvre d’Alexandre Soljenitsyne. Ce confident de Picasso aura été un inlassable passeur de son œuvre auprès du grand public. Il avait eu le bonheur d’assister cette année au nouvel accrochage des toiles du Musée Picasso. Jusqu’à son dernier souffle, Pierre Daix servit la création et l’art contemporain. Il fut l’homme de tous les engagements, dès lors qu’ils servaient l’Humanité. J’adresse à sa femme Françoise et à ses proches mes plus sincères condoléances ». Tel est l´hommage rendu par le Président de la République le 1er novembre dernier. À l´approche du 11 novembre où je me rendrai à Londres pour les commémorations, je souhaitais rendre hommage à cette grande figure de la Résistance.