Politique d’externalisation des masters de l’IEP d’Aix-en-Provence

M. Christophe Premat attire l’attention de Mme la secrétaire d’État, auprès de la ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, chargée de l’enseignement supérieur et de la recherche, sur le contexte de la démission du directeur de l’IEP d’Aix-en-Provence. L’actuel directeur a indiqué dans un courrier qu’il démissionnerait le 6 décembre 2014. Depuis les révélations début octobre de Marsactu et Mediapart sur la politique d’externalisation des masters de Sciences po Aix, le directeur a résilié 14 partenariats avec des organismes privés. L’IEP a choisi depuis 2008 de nouer des partenariats avec plusieurs organismes de formation privés en France et dans le monde entier (Ile Maurice, La Réunion, Suisse, Chine, République démocratique du Congo, Arménie, etc.). Ces organismes, parfois nouvellement créés, promettaient aux étudiants du monde entier l’obtention de masters de l’IEP (bac + 5) en échange de droits d’inscription substantiels. Il s’inquiète des possibilités d’externalisation des masters et lui demande si elle compte envoyer des instructions pour prévenir ce genre de dérives.

Retrouvez ma question écrite sur le site de l’Assemblée Nationale.