Intervention au colloque annuel de la SPEDIDAM – 17 décembre

Créée en 1959 par 5 artistes-interprètes de la musique, la Société de Perception et de Distribution des Droits des Artistes-Interprètes (SPEDIDAM) leur permet d’exercer un contrôle sur les utilisations secondaires de leurs interprétations enregistrées et de percevoir des rémunérations complémentaires pour ces utilisations (enregistrements diffusés dans des spectacles, disques sonorisant des films…).

J’ai été invité à intervenir lors de leur colloque annuel le 17 décembre à Paris sur le thème « Droits des artistes interprètes : Les propositions de la SPEDIDAM pour la musique ». Consultez le programme du colloque ici.

image-1