Vers une modernisation des moyens de paiement

Michel Sapin et Emmanuel Macron ont annoncé jeudi 18 décembre le lancement d’une concertation pour définir une stratégie nationale des moyens de paiement. Les attentes des utilisateurs pour des paiements fluides et rapides sont croissantes. Elles ne sont pas toujours satisfaites aujourd’hui, qu’il s’agisse du paiement de factures, de paiement de proximité ou dans le commerce en ligne. Les évolutions technologiques et l’ouverture du marché des paiements à de nouveaux acteurs constituent également des défis pour les banques et les entreprises du secteur des paiements en France, mais aussi sur les marchés internationaux. Dans ce contexte, les ministres des Finances et de l’Economie accompagneront les évolutions de l’industrie des paiements, en faveur de la croissance et de l’innovation. Michel Sapin souhaite que le Gouvernement puisse répondre aux attentes des particuliers comme des entreprises, qui veulent utiliser des moyens de paiement à la fois rapides, accessibles et sécurisés : 

« Chacun doit ainsi pouvoir payer par internet sans avoir peur du piratage de sa carte de paiement ; la fluidité des paiements, notamment des virements, doit devenir la règle ; enfin, les moyens de paiement doivent être simples et faciles à utiliser pour tous » (M. Sapin, 18/12/14).

Emmanuel Macron ajoute qu’il « est essentiel d’accroître la contribution de l’industrie des paiements à la croissance et à l’innovation » (E. Macron, 18/12/14).

Ils ont donc confié à Emmanuel Constans, Président du Comité consultatif du secteur financier, la mission de préparer, avec tous les acteurs concernés, la tenue des Assises des paiements qui se tiendront au printemps 2015. Des groupes de travail composés des principales parties prenantes intéressées par ces enjeux prépareront, au cours des trois prochains mois, des orientations autour de quatre thématiques : les paiements sur facture et par Internet ; les paiements de proximité ; la sécurité des moyens de paiement ; la compétitivité de la filière des paiementsLa synthèse de ces travaux sera présentée lors des Assises des moyens de paiement que les ministres réuniront au printemps prochain. Elle contribuera à la définition d’une stratégie nationale et à l’élaboration d’un plan d’actions engageant toutes les parties prenantes à la modernisation des moyens de paiement.

Il est vrai que dans les pays nordiques les moyens de paiement sont parfaitement opératoires et sécurisés avec des possibilités de payer en ligne grâce à un digicode et à une procédure simplifiée pour chaque paiement. La signature électronique s´obtient grâce à un digicode et au numéro d´identification personnelle de chaque citoyen. J´espère pouvoir sensibiliser notre gouvernement à ce système avant la tenue de ces assises.