AIDE AU DEVELOPPEMENT – NOUVELLE MÉTHODE DE CALCUL DE L’OCDE

Nous saluons la réforme de l’aide au développement décidée le 16 décembre par les ministres des États membres du comité d’aide au développement de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Cette réforme, défendue par Mme Annick Girardin, prévoit la mise en place en 2019 d’une nouvelle méthode de calcul de l’aide au développement. Elle prend notamment en compte les prêts, outils essentiels pour le développement. Cette nouvelle méthodologie permettra de mieux rendre compte des efforts de la communauté internationale et de la France en direction des pays en voie de développement, notamment des pays les moins avancés. Les travaux de l’OCDE et la création d’un nouvel indicateur de « soutien public total au développement » répondent à la volonté de développer une approche globale du financement du développement, qui sera discutée lors de la troisième conférence internationale d’Addis-Abeba en juillet prochain.

Une autre approche du développement est possible à condition de modifier les indicateurs utilisés. J´espère également qu´on avancera sur la question de la mutualisation des dettes pour aboutir à l´annulation complète des dettes des pays pauvres.