TOURISME – ATTRACTIVITE – CHAMBORD

« Il ne faut pas du tout regarder le tourisme comme une activité d’hier, limitée au patrimoine. Non. C’est une activité de demain car elle va mobiliser beaucoup de nouvelles technologies, beaucoup d’industries nouvelles », telles que l’hôtellerie, la gastronomie, les métiers d’art (PR, 19/12/14). A l’occasion d’une visite du château de Chambord (Loir-et-Cher) vendredi 19 décembre, classé au patrimoine mondial de l’humanité, le Président de la République a indiqué qu’il existait « une large marge » de progression pour renforcer l’attractivité du territoire. C’est dans cette logique que le Domaine de Chambord a entrepris un plan de restauration et de revitalisation visant à accroître son attractivité pour le tourisme étranger. « Le touriste chinois a par exemple le pouvoir d’achat le plus élevé lorsqu’il vient en France ». Cette visite du Président était la première depuis la venue au château, en 1987, de François Mitterrand en compagnie du chancelier allemand Helmut Kohl.

Je souhaite à titre personnel que la réflexion sur l’attractivité soit l’occasion de renouveler l’image de nos territoires et de mettre en lumière la notion d’hospitalité et d’ouverture.