Création d’une agence fusionnant les compétences de soutien à l’export et à l’attractivité de la France

Après une décision initiale prise lors du Conseil stratégique de l’attractivité, le 17 février 2014, le processus juridique de fusion de l’Agence française pour les investissements internationaux et d’UbiFrance vient d’aboutir après l’ordonnance présentée hier au Conseil des ministres, par le ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique et le secrétaire d’État chargé du Commerce extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l’étranger.
 
La nouvelle agence, Business France, sera en fonction dès le 1er janvier 2015. En réunissant dans un même établissement public les compétences de soutien à l’attractivité de la France et de soutien des entreprises à l’exportation, le gouvernement vient répondre aux objectifs fixés de simplification, de clarté et d’efficacité en matière d’investissements internationaux sur le territoire national mais aussi d’exportations.
Le soutien de l’agence s’adressera particulièrement aux petites et moyennes entreprises pour leur faciliter l’accès et l’implantation sur les marchés internationaux. Cet opérateur public de développement international sera ainsi un atout certain pour la compétitivité de notre pays et de nos entreprises.
Je pense particulièrement à l’internationalisation des PME qui est indispensable pour redresser notre commerce extérieur. Les conclusions du rapport de 2013 de Pierre-Yves Le Borgn’ sur cette question sont fondamentales et j’espère pouvoir amender la loi Macron en ce sens. Notre pays a un tissu important de PME et ces dernières ont besoin de s’exporter en conquérant de nouveaux marchés. La connaissance de langues étrangères et de l’environnement des normes juridiques restent des atouts importants pour que cette internationalisation soit effective.