Fin de l’opération Pamir en Afghanistan

L’Opération Pamir, qui engageait les armées françaises en Afghanistan depuis 2001, prend officiellement fin aujourd’hui.  En treize ans, ce sont plus de 70 000 de nos soldats qui auront contribué, à Kaboul puis dans les vallées de la Surobi et de la Kapisa, à la sécurisation et la stabilisation du pays, ainsi qu’à la formation et à l’accompagnement au combat des forces de sécurité afghanes.

Il est important de rendre un nouvel hommage à nos armées, ainsi qu’aux 89 soldats français morts au combat et aux centaines de nos blessés. Mes pensées vont à leurs familles, à leurs proches et à leurs frères d’armes.

Conformément aux engagements du président de la République réaffirmés au Sommet de l’OTAN de Chicago de mai 2012, la France avait retiré ses troupes combattantes en décembre 2012. Toutefois, conformément à ses engagements bilatéraux inscrits dans le Traité d’amitié et de coopération, la France restera aux côtés du peuple afghan, notamment dans la poursuite des formations dispensées aux forces militaires et de police pour permettre à l’Afghanistan de contrecarrer les actes terroristes et les visées obscurantistes de ses ennemis.