Le cinéma se porte bien et tant mieux

 de fréquentation, avec plus de 208 millions de tickets vendus, soit le deuxième plus haut niveau ais ont obtenu une part de marché exceptionnelle de 44%, soit 10 points de plus qu’en 2013, et ont remporté les trois plus grands succès de l’année.
 IMG_0005
Fleur Pellerin s’est félicitée ce vendredi des excellents résultats du cinéma français en salle en 2014. Outre un niveau historique de fréquentation, avec plus de 208 millions de tickets vendus, soit le deuxième plus haut niveau depuis 1967, les films français ont obtenu une part de marché exceptionnelle de 44%, soit 10 points de plus qu’en 2013, et ont remporté les trois plus grands succès de l’année.
Ces résultats confirment la place particulière que tient le cinéma dans la vie des Français, et soulignent la performance d’un système de soutien public original, fondé sur la mutualisation et le réinvestissement dans la création. C’est cette politique publique ambitieuse, et le dynamisme et la créativité des entreprises du secteur du cinéma, qui assurent à la France une production diverse, audacieuse et attractive, et un réseau de salles modernes présentes sur l’ensemble de notre territoire, que les Français affectionnent.
 
19 films ont rassemblé chacun plus de 1 million de spectateurs, soulignant à nouveau la vigueur et la richesse de la création cinématographique française, qui contribue à l’excellence et au rayonnement de notre pays partout dans le monde. Cela illustre également à mes yeux le fait que le cinéma ne disparaît pas à l’heure du numérique. Il y a incontestablement une socialisation forte qui explique le plaisir à partager une séance de cinéma.