Quelles réponses au terrorisme?

À l’invitation de l’école de langues Europaspråk et de son directeur Christophe Luciani, j’ai participé le 19 janvier à un déjeuner-débat à Stockholm sur l’actualité en France après les attentats du 7 janvier. Parmi les 40 participants se trouvaient à la fois des Français vivant en Suède et des Suédois travaillant dans le journalisme, la politique et l’administration. Nous avons évoqué la rencontre européenne des ministres des affaires étrangères autour des enjeux de la sécurité. La discussion a porté sur les réponses à apporter au terrorisme: si des précautions en matière de sécurité peuvent être observées, il est important de maintenir un cadre fondamental à la liberté d’expression.

SONY DSC

Nous avons échangé autour des problèmes liés aux phénomènes identitaires avec une réflexion comparative entre ce qui se passe en France et en Suède. Ainsi, comment faire pour repérer les individus susceptibles de basculer dans cette radicalité? J’ai proposé un exposé articulé autour de trois thèmes, le rire dans la tradition satirique française, la compréhension particulière de la notion de laïcité en France et les fractures politiques au Moyen-Orient. Avec les cours de morale laïque qui commenceront à la rentrée 2015 en France, nous aurons l’opportunité de lutter davantage contre l’ignorance pour favoriser la diffusion de valeurs fondamentales au vivre-ensemble en lui donnant davantage de sens. À noter qu’en Suède les cours d’histoire de religion ont une place plus importante qu’en France au niveau du lycée. La refondation de l’école est ainsi toujours d´actualité, les cours de morale laïque mettront l’accent sur l’enseignement du fait religieux afin que les élèves puissent avoir conscience des différentes croyances et de la nécessité d’avoir un espace public neutre ouvert à la discussion et à la tolérance.

SONY DSC