InfoLettre – Edito – Janvier 2015

Retrouvez l’intégralité de la newsletter ici
Madame, Monsieur, chères et chers concitoyens d’Europe du Nord,
C’est dans un contexte particulier que je vous présente mes meilleurs vœux pour cette année 2015, en espérant que les terribles évènements qui se sont déroulés en France entre le 7 et le 9 janvier nous ramènent vers l’essentiel. Le magnifique élan de solidarité et d’unité des Français dans les villes de France comme dans le monde entier a mis en exergue notre capacité à nous rassembler dans l’adversité. La liberté d’expression est une valeur fondamentale de la République. La terreur ne fonctionnera pas, nous ne nous laisserons envahir ni par la haine ni la peur. Les défis à relever après cette attaque terroriste sont nombreux. Il serait regrettable que nous tirions des conclusions hâtives sur les solutions à apporter comme il serait dommageable que nous acceptions de restreindre nos libertés collectives et individuelles pour nous protéger. 
 
A l’Assemblée Nationale, l’année parlementaire démarre avec l’examen de la loi Macron. La commission chargée d’examiner et de débattre ce projet de loi permet d’améliorer le texte en amont du débat en séance publique, notamment sur la question des transports
 
Le basculement en 2015 a marqué un tournant pour deux pays de la circonscription. La Lituanie est rentrée dans la zone monétaire européenne le 1er janvier et la Lettonie assure la présidence de l’Union européenne jusqu’en juin 2015 avec des objectifs prometteurs. 2015 verra également quatre pays de la circonscription organiser des consultations électorales nationales. L’Estonie organisera ses élections législatives en mars, suivie en cela par la Finlande au mois d’avril. Le Royaume-Uni conduira ses élections générales en mai et le Danemark organisera ses élections parlementaires en septembre. La Suède qui devait initialement conduire des élections anticipées en mars a finalement trouvé une relative stabilité politique à la faveur de l’accord politique du 27 décembre.
 
J’aurais personnellement à cœur au cours de cette année de faire avancer la réflexion collective sur la dématérialisation des services de notre réseau consulaire ainsi que sur la question épineuse des frais de scolarité dans le réseau AEFE. 
 
Dans l’attente de vous rencontrer lors d’un de mes déplacements autour de la circonscription, je demeure à votre écoute par email à cpremat@assemblee-nationale.fr ou sur les réseaux sociaux. Mes collaborateurs parlementaires à Londres et à Paris restent eux aussi à votre disposition. 
 
Avec mes sentiments dévoués,
 
Christophe Premat