Retour sur la troisième édition des Trophées des Français de l’étranger

Logo-Trophees-Francais-étrangerLe 17 mars dernier avait lieu la troisième édition des Trophées des Français de l’étranger au Quai d’Orsay. Du Portugal au Vietnam en passant par le Burkina Faso, les sept lauréats ont été récompensés pour leurs projets et parcours exceptionnels, en présence de Matthias Fekl, Secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, ainsi que des sénateurs et députés des Français de l’étranger. Les catégories récompensées étaient : enseignement, art de vivre, entrepreneur, environnement, humanitaire et social, meilleur espoir, et le prix du public.

Le Secrétaire d’Etat a notamment rappelé que les Français de l’étranger sont un atout majeur pour la France et que son action ne cesse de combattre la vision pessimiste de l’expatriation. La France est un incroyable vivier de talents et nous sommes chanceux d’avoir de nombreux compatriotes qui exportent leur savoir-faire à l’étranger. Grâce à cette initiative du Petit Journal, les Trophées mettent à l’honneur ces parcours d’expatriés en s’affranchissant des clichés habituels sur les Français établis à l’étranger.

Je salue l’ensemble des lauréats et plus particulièrement Mme Assenza, fondatrice de l’école franco-danoise de Copenhague, qui a remporté le Trophée Enseignement. Cette école, combinant les forces des systèmes scolaires danois et français, a été créée en 2008 et accueille aujourd’hui 50 élèves. Etant très attaché au bilinguisme, je suis heureux de voir de telles initiatives se développer en Europe du Nord. Axelle Lemaire avait versé à l’école franco-danoise une subvention au titre de la réserve parlementaire en 2014, et je compte faire perdurer et amplifier cette action au cours de mon mandat en finançant d’autres projets de ce type.