Infolettre du mois de juin 2015

Madame, Monsieur, chères et chers concitoyens d’Europe du Nord,

Pendant que certains nourrissent le « French Bashing » ambiant, d’autres le combattent et refusent de considérer que notre pays est incapable de proposer des perspectives d’avenir. Les offensives anti-French Bashing se développent, à l’image de la création du réseau French Tech porté par Madame Axelle Lemaire, Secrétaire d’Etat chargée du Numérique.

Il y a quelques semaines, c’est du côté des entrepreneurs qu’une nouvelle opération anti-French Bashing est née : le programme #ReviensLéon lancé par 9 start-ups françaises. Ce programme vise à renforcer l’attractivité internationale de l’écosystème start-up français en adressant un message d’optimisme aux Français expatriés afin de leur prouver que la France est aussi une formidable terre de dynamisme et d’opportunités.

Le Gouvernement français agit également pour montrer que notre pays n’est pas figé mais qu’il se modernise et se réforme. C’est tout le sens du choc de simplification porté par Monsieur Thierry Mandon, Secrétaire d’Etat à la Réforme de l’Etat et à la Simplification, qui a présenté le 1er juin dernier un nouveau train de mesures de simplification : des mesures pour faciliter la vie des entreprises et des mesures pour améliorer le quotidien des français, même ceux établis hors de France.

La trêve estivale arrive à grands pas et j’en profite pour vous rappeler que l’appel à projets pour la réserve parlementaire 2016 est ouvert jusqu’au 1er septembre 2015. Je souhaite consacrer une partie de ma réserve parlementaire à des projets liés à la formation professionnelle et au bilinguisme. J’invite toutes les associations de ma circonscription (Grande-Bretagne, Irlande, Islande, Norvège, Finlande, Danemark, Suède, Lituanie, Lettonie, Estonie) à me sou- mettre leur candidature à l’adresse suivante : cpremat@assemblee-nationale.fr. Par ailleurs, en cohérence avec le grand plan numérique pour l’école lancé par le Président de la République au mois de septembre 2014, je souhaiterais porter une attention particulière aux projets liés à l’innovation numérique dans les écoles de ma circonscription. Je suis revenu sur ce point lors d’une table ronde organisée au moment de la célébration des 25 ans de l’AEFE le 10 avril dernier. Le numérique doit être au service de la réussite de tous les élèves et une des priorités de la formation professionnelle est de préparer les générations futures à évoluer dans une société irriguée par le numérique.

Je demeure à votre écoute par courriel à cpremat@assemblee-nationale.fr ou sur les réseaux sociaux. Mes collaborateurs parlementaires à Londres et à Paris restent eux aussi à votre disposition.

Avec mes sentiments dévoués,

Christophe Premat

Vous pouvez lire l’ensemble de l’infolettre du mois de juin en cliquant ici.