Miser encore plus sur le tourisme, l’ouverture et l’échange

Capture d’écran 2015-08-24 à 10.32.37
La France est la première destination touristique mondiale et est en passe d’améliorer son record d’affluence avec plus de 85 millions de visiteurs estimés pour 2015.

La stratégie de promotion du tourisme paie avec la facilitation de l’obtention des visas et une campagne de communication sur l’hospitalité française. L’accueil s’est amélioré et pour nous qui vivons hors de France, nous savons combien cela est important pour notre image.


Les premières indications sur cette saison touristique en France laissent à penser que « nous allons en 2015 vers un nouveau record mondial pour le tourisme ».
Le chiffre définitif, de visiteurs étrangers, pourrait « dépasser les 85 millions […] La dépense par touriste serait aussi en augmentation d’après tous les capteurs que nous avons » (L. Fabius, 20/08/15) :

–          La fréquentation hôtelière aurait progressé de 2,3% au premier semestre par rapport à l’an dernier. Au premier trimestre, la fréquentation touristique mesurée en nuitées hôtelières a augmenté de 2%, dont 3,6% pour la clientèle étrangère. Au deuxième trimestre, les effets de calendrier ont été particulièrement positifs. Les Français, en particulier, sont partis davantage (+5,8%), et davantage en France (+7%).

–          Pour cet été, les sondages auprès des professionnels montrent des tendances « excellentes ». Le chiffre d’affaires des professionnels aurait augmenté de 4 à 4,5% cet été, même si ce « ce chiffre global recouvre des réalités contrastées ». En Normandie, 2015 devrait surpasser 2014, qui était pourtant l’année du 70èmeanniversaire du Débarquement et des Jeux équestres mondiaux » (L. Fabius, 20/08/15).

–          Certains secteurs voient leur fréquentation augmenter significativement : l’hôtellerie de plein air (+9% en juillet-août sur un an), les parcs d’attraction (+6% à +10%) les croisières fluviales (+10%).

–          « Cette année, nous devrions dépasser la barre des 2 millions de touristes chinois en France, avec pour objectif d’atteindre 5 millions ». « Ils étaient la 12èmenationalité en France en termes de dépenses en juillet 2014, ils sont passés au 6ème rang en juillet 2015 (L. Fabius, 20/08/15).

Ce succès est « le fruit des efforts déployés par les professionnels, et du climat général que nous avons créé autour du tourisme », à travers la mise en place de la stratégie de promotion du tourisme – au-delà des facteurs conjoncturels qui y ont aussi contribué : bonne météo, baisse de l’euro, menaces terroristes au Sud (L. Fabius, 20/08/15). En particulier, la délivrance de visas en 48 heures dans certains pays a eu un fort impact : « elles ont représenté un tiers des visas octroyés par la France au premier semestre et se sont traduites par la hausse de 56% des visas délivrés aux Chinois et de 65% pour les Indiens ». Ainsi, « nous avons enregistré une progression de 17% des octrois de visa depuis janvier » (L. Fabius, 20/08/15).

Cette stratégie doit être poursuivie. Pour atteindre l’objectif de 100 millions de touristes en 2020, « il faut que les touristes restent plus longtemps et il faut diversifier les sites », à l’image des « pôles d’excellence » et des atouts thématiques favorisant le développement de l’œnotourisme et de l’écotourisme (L. Fabius, 20/08/15). Le suivi de cette stratégie pour le tourisme aura lieu lors de la première conférence annuelle du tourisme qui réunira, le 8 octobre prochain, avec les ministres concernés, l’ensemble des professionnels du secteur.