Exploitation des ressources du Groenland / La réponse de M. Laurent Fabius à ma question écrite

Capture d’écran 2016-01-05 à 15.10.05

Le 23 juin dernier, j’ai attiré l’attention de M. le ministre des affaires étrangères et du développement international sur les appétits miniers liés aux ressources du Groenland au moment de la fonte des glaces:

« Des dizaines de sociétés étrangères basées à Nuuk, la capitale, attendent notamment la remontée du prix des matières premières pour ouvrir des mines de fer, de terres rares, d’or, d’uranium. À quelques mois de la conférence de Paris (COP 21), il est essentiel que cette exploitation puisse s’effectuer de manière respectueuse. Il aimerait savoir si la question de l’exploitation des ressources du Groenland pourrait faire l’objet d’une attention particulière lors de la COP 21. Il est important qu’une régulation rigoureuse puisse présider à l’exploitation de ces ressources afin qu’elle soit limitée car ses effets sur le changement climatique risquent d’être désastreux. »

Vous trouverez ci-dessous la réponse de M. le ministre des affaires étrangères et du développement international:

L’accès aux ressources minérales de l’Arctique, facilité par les effets du changement climatique, se traduit par un développement des activités minières dans cette région. Dans ce contexte, la France appelle à un développement durable de l’Arctique, respectueux de l’environnement, par la mise en place de normes de sécurité environnementale élevées, et au bénéfice des populations locales. La France prône un haut degré de protection de l’environnement quant aux activités extractives susceptibles de provoquer des pollutions graves. S’agissant du Groenland, l’exploitation des ressources minières et les conditions dans lesquelles celle-ci est susceptible de se développer sont de l’entier ressort du gouvernement groenlandais et du gouvernement danois, dans le respect de l’exercice de leurs compétences respectives. La nature de la COP 21 n’a pas vocation à traiter de ces questions, mais à aboutir à un accord global par lequel les Etats s’engagent à limiter leurs émissions de gaz à effet de serre dans le but de limiter le réchauffement climatique.

Retrouvez l’intégralité de ma question écrite sur le site de l’Assemblée Nationale ici.