A la rencontre de la classe sélectionnée pour le Parlement des enfants

J’ai eu le plaisir de visiter ce mercredi 24 février la nouvelle école internationale franco-anglaise de Londres (EIFA) qui a ouvert ses portes en 2013. Elle accueille aujourd’hui 160 élèves, représentant une trentaine de nationalités différentes, répartis sur les niveaux primaire (12 classes) et collège (une classe par niveau).

Capture d’écran 2016-02-26 à 10.02.04

Madame Polin, sa directrice, nous a présenté cette école centrée sur le développement de l’individualité et de la personnalité de l’enfant, encouragé à devenir un citoyen international responsable.

Cette visite fut surtout l’occasion pour moi de rencontrer la classe de CM2 sélectionnée pour l’édition 2016 du Parlement des enfants dont le thème porte sur le changement climatique.

La proposition de loi des élèves de l’EIFA a pour objectif d’inciter et de favoriser l’achat de produits locaux et de produits faits en France, à travers une TVA moins élevée. Nous avons échangé sur ce que signifie acheter localement et l’impact positif que cela engendre sur l’environnement mais aussi sur la volonté d’un ancrage territorial de l’alimentation, sur le « made in France » et sur les éventuelles conséquences que cela suppose dans les rapports avec les autres pays européens ou hors de l’Union européenne.

Capture d’écran 2016-02-26 à 10.01.56.png

Au-delà de la présentation du rôle et du travail de député, cette rencontre fut aussi l’occasion pour moi de d’expliquer le processus de l’élaboration de la loi, le travail en commission, la discussion du texte dans l’hémicycle, la navette parlementaire mais tout cela n’avait pas vraiment de secret pour cette classe qui connaissait parfaitement le cheminement qui attend leur proposition de loi à laquelle je souhaite d’aller le plus loin possible et, je l’espère, être sélectionnée par le jury national.