Nomination d’une déléguée en charge des Français de l’étranger chez le Défenseur des Droits

Défenseur_des_droits_-_logo.jpg

Depuis le 1er mars, Brigitte Bonnaud, ancienne inspectrice des affaires étrangères et secrétaire général du conseil des affaires étrangères,  a été nommée déléguée en charge des Français de l’étranger chez le Défenseur des Droits. Elle est désormais l’interface entre les Français résidant à l’étranger et les différents services du Défenseur des droits.

Je me félicite de cette avancée majeure pour les droits des Français de l’étranger, que j’avais réclamée à plusieurs reprises, notamment en septembre 2014 par question écrite au Ministre des Affaires Etrangères (à retrouver ici), puis en juin 2015 lors de l’audition de M. Jacques Toubon, Défenseur des droits, devant la Délégation aux droits des femmes de l’Assemblée Nationale (à retrouver ici).


L’institution du Défenseur des Droits :

Le Défenseur des droits est une institution de l’Etat complètement indépendante. Créée en 2011 (inscrite dans la Constitution dès 2008), elle s’est vu confier deux missions :

  • défendre les personnes dont les droits ne sont pas respectés ;
  • permettre l’égalité de tous et toutes dans l’accès aux droits.

Toute personne physique (un individu) ou morale (une société, une association…) peut le saisir directement et gratuitement lorsqu’elle :

  • pense qu’elle est discriminée ;
  • constate qu’un représentant de l’ordre public (police, gendarmerie, douane…) ou privé (un agent de sécurité…) n’a pas respecté les règles de bonne conduite ;
  • a des difficultés dans ses relations avec un service public (Caisse d’Allocations Familiales, Pôle Emploi, retraite…) ;
  • estime que les droits d’un enfant ne sont pas respectés.

Le Défenseur des droits est né de la réunion de quatre institutions : le Médiateur de la République, le Défenseur des enfants, la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité (HALDE) et la Commission Nationale de Déontologie de la Sécurité (CNDS).

Près de 250 personnes travaillent au siège du Défenseur des droits, à Paris. En France métropolitaine et outre-mer, ce sont 397 délégués qui vous accueillent pour vous accompagner dans la défense de vos droits.