Compte-rendu de la réunion du Comité de pilotage de Plan école de Londres

Le 14 avril a eu lieu la réunion du comité de pilotage du Plan école.

Plan-Ecole-UKPour Christophe Bouchard, Directeur de l’AEFE, le Plan école de Londres est un modèle. Il faut maintenant passer à la phase de stabilisation, puis de consolidation de ce plan.

Le modèle du Plan école de Londres marche bien, il va donc être étendu et repris ailleurs, dans d’autres pays. L’objectif 1 du Plan école a été atteint : +2000 places et 3 nouveaux établissements depuis 2008. Cette année, toutes les familles qui le voulaient ont eu une place.

Concernant la sécurité dans les établissements, les événements de 2015 ont permis d’attirer l’attention des autorités britanniques sur les établissements d’enseignement français. Dès novembre 2015, la police a rendu des visites spontanées aux établissements, qui ont conduit à la mise en place de référents pour les établissements au sein de la police locale, et de la police antiterroriste. La police dispose désormais aussi des plans des écoles et en connaît leur configuration (nombre de classes, d’élèves, de personnels…).

Concernant le déconventionnement du CFBL, voté la semaine dernière et qui sera effectif à partir de septembre 2017, l’Ambassade respecte la décision mais veut qu’un dialogue soit instauré avec les personnes concernées par la décision pour qu’elles ne soient pas lésées par les conséquences du déconventionnement.

Le projet de Free school bilingue dans l’Est de Londres avance : le dossier sera déposé au Department of Education vers septembre 2016, pour une ouverture prévue à la rentrée 2017. Ce sera une école britannique qui n’a pas vocation à être homologuée, mais plutôt pour le label FrancEducation. Elle permettrait d’accueilir des populations qui n’ont pas les moyens pour les frais de scolarité actuels dans les écoles françaises. Son site web a été lancé.

Le lycée Charles de Gaulle constate comme prévu une baisse de ses effectifs, qui continueront de se réduire, tout comme le nombre de divisions, au cours des prochaines années.

Au lycée Winston Chruchill, la rentrée s’est bien passée. On se dirige progressivement, comme prévu, vers un élargissement du nombre de places.


La rentrée 2015 en chiffres :

  • 6402 élèves dans le réseau (dont 6215 dans le Grand Londres)
  • 86% de Français, 5,6% d’Anglais, 8,4% d’autres nationalités
  • Lycée Charles de Gaulle : le processus de réduction des effectifs est engagé : 3968 élèves cette année, répartis sur les 4 sites
  • Lycée Winston Churchill : déjà 738 inscrits pour l’année prochaine (proche de la capacité maximale de 745)
  • CFBL : 667 élèves, 672 inscrits pour l’année prochaine