L’Eurovision et la chance francophone

Capture d’écran 2016-05-03 à 10.07.51

« L’Euro 2016 sera une grande fête sportive et populaire qui va se dérouler en France et devrait donc faire rayonner notre pays. Et notre langue ! Il est donc incompréhensible que l’hymne de l’Equipe de France de football soit en langue anglaise. Ce choix consternant a également été celui fait pour la chanson qui représentera la France à l’Eurovision dont le refrain est aussi en anglais. Au moment où nous défendons la place du français dans les institutions internationales et notamment européennes, au moment où nous mobilisons tous nos moyens pour son rayonnement dans le monde, au moment où nous nous efforçons de répondre à l’appétence pour le français dans nos instituts sur les cinq continents, il est incompréhensible que lors de deux grands évènements populaires, la langue française baisse pavillon ! De grâce, ne marquons pas contre notre camp ! » (A. Vallini, 02/05/16).

Si je peux souscrire à cet argument du ministre, il faut rappeler que la chanson représentant la France est en anglais et en français, la partie française n’est pas minorée. Pendant de longues années, nous avons été mal classés et pour la première fois depuis de nombreuses années, le chanteur Amir suscite un engouement magnifique. J’invite les Français d’Europe du Nord à se mobiliser autour de sa prestation pour que la France puisse emporter le concours ou à défaut terminer sur le podium.