Rejet de boues rouges : mon courrier au président de l’usine Alteo de Gardanne

Après ma question écrite au ministre de l’Economie et de l’Industrie sur l’usine Alteo de Gardanne que je vous invite à découvrir ici, le Président de l’usine m’a écrit pour me présenter sa version des faits : courrier pour M. Premat

Voici ma réponse : Courrier Alteo