Knowledge is power : retour sur la conférence progressiste du think tank policy network à Stockholm (26-27 mai)

IMG_4216

J’ai participé à une conférence organisée autour des questions de l’éducation en Europe à Stockholm les 26 et 27 mai derniers en compagnie de ministres et de parlementaires progressistes. Ce fut l’occasion de travailler sur le thème de l’investissement social dans l’éducation, j’ai assisté notamment à une table ronde en présence de la ministre suédoise de l’enseignement supérieur, Helene Hellmark Knutsson, sur les enjeux du numérique dans l’éducation. Je suis sceptique sur la manière de promouvoir systématiquement les MOOCs comme moyens de résorber les inégalités scolaires. Cette impression fut renforcée par l’autocritique de la ministre des finances Magdalena Andersson qui a montré en quoi la réforme suédoise des écoles libres avait contribué à la dérégulation scolaire et au décrochage du pays dans les évaluations européennes des systèmes éducatifs. Ce débat a fait émerger un paradoxe entre ceux qui souhaitent garder une souplesse dans l’initiative pédagogique et les autres qui mettent le primat de l’harmonisation des normes pédagogiques. Les progressistes doivent pouvoir défendre le système des écoles publiques et améliorer leur gestion pour le bien de tous.

IMG_4214

Le Bremain / Brexit a largement été évoqué avec les interventions de Lucy Powell, parlementaire britannique et ministre shadow de l’éducation et Joan Burton, présidente du parti travailliste irlandais, Sandro Gozi, secrétaire d’Etat italien des affaires européennes et Emma Reynolds. J’ai apprécié la présentation de Joan Burton qui nous a invités à contacter des citoyens britanniques pour les convaincre de voter non au Brexit. J’ai mis en application ce conseil car je sais combien ce vote aura une importance dans le quotidien des Français résidant au Royaume-Uni. Enfin, Mustapha Ben Jafar, ex-président de l’Assemblée Nationale Tunisienne nous a délivré un message d’espoir en rappelant la détermination du peuple tunisien à lutter pour sa souveraineté.