A l’image de Michel Thierry Atangana, la France ne doit pas abandonner ses enfants

Cela fait aujourd’hui deux ans que notre concitoyen Michel Thierry Atangana a été libéré. Et deux ans que, malgré sa rencontre avec le président de la République, François Hollande, et l’intervention de l’ONU, il n’a toujours pas été réhabilité. Cet homme ordinaire, pris dans une histoire extraordinaire, et que la France n’a pas su aider, ne peut toujours pas mener une vie normale.

Roissy: Michel Thierry Atangana

Pour lire dans son intégralité la tribune de Pouria Amirshahi, député PS de la 9e circonscription des Français établis hors de France (Maghreb et Afrique de l’Ouest) que j’ai co-signée, cliquez ici.