Mon intervention sur le principe d’indisponibilité du corps humain et l’interdiction du recours à une mère porteuse

A l’initiative de députés du groupe Les Républicains, nous avons discuté deux propositions de lois visant à inscrire le principe d’indisponibilité du corps humain et l’interdiction du recours à une mère porteuse, ce que la législation française interdit déjà.
Avec mes collègues socialistes, j’ai rappelé avec force notre opposition à la GPA en nous inscrivant dans la cohérence du droit et des principes de notre Constitution.
Au-delà de l’aspect inadéquat de ces propositions de loi de droite qui visaient à relancer un débat inutile et dangereux dans le contexte actuel, je dénonce l’attitude choquante et scandaleuse des députés de droite qui ont proféré insultes et injures à mon collègue député des Français de l’étranger Pierre-Yves Le Borgn’ ainsi qu’à l’ensemble des députés de la majorité.