Les terroristes veulent nous diviser: restons unis

Interviewé par BBC World service ce mardi 26 juillet, j’ai rappelé ma position suite aux attaques qui touchent notre pays. Il faut très clairement améliorer la surveillance des individus posant une menace à la sécurité publique. Il faut également de manière plus large un débat sur la meilleure manière de prévenir ces attaques. Mais ce qu’il nous faut également c’est rester unis face à un groupement terroriste qui veut justement nous diviser. S’il nous faut un débat sur la manière dont nous voulons faire face aux terroristes, la surenchère politique de la part du Front National et des Républicains qui appellent de leurs vœux toute une série de nouvelles mesures dénote un inquiétant manque de sang-froid. Nous ne pouvons abandonner nos principes et vivre dans un état d’urgence permanent. Il faut, comme le fait le président de la République et le premier ministre dire la vérité, à savoir qu’une sécurité absolue n’est pas possible. Il y a beaucoup d’amertume et de frustration dans notre pays mais restons unis.