Réserve parlementaire 2015-2016: Festival du Film Français et Francophone de Suède

franska filmfestivalen

Crée en 1999, le Franska Filmfestivalen – ou Festival du Film Français et Francophone de Suède – est un festival annuel promouvant le cinéma français et francophone en Suède, et plus largement le cinéma venu des pays francophones et des pays membres de la Francophonie. J’avais choisi l’année dernière de leur apporter mon soutien à travers la réserve parlementaire pour les aider à developper leurs projets en relation avec la Francophonie et les projets scolaires.

Grâce à la somme allouée, le Franska Filmfestivalen a pu développer davantage la présence de films francophones (hors France) ou en co-production minoritaire française dans leur programme et insister ainsi davantage sur la langue française, ses variétés, ses accents, son évolution, mais aussi sur la richesse des productions de ces pays. Le Franska Filmfestivalen a ainsi pu participer au mois de la francophonie, en intégrant entièrement leur programme des Franska Tisdagar – ou Mardis français – du mois de mars 2016, ce qui leur a permis d’atteindre un public plus large, en jouant avec la diversité de la langue française. Pendant le festival même du 2 au 8 mai 2016, des films francophones non français ont également été projetés. La subvention de la réserve parlementaire a constitué un apport indispensable pour la location des salles de cinéma et l’acquisition des droits pour certains films.

La réserve parlementaire a également permis au Franska Filmfestivalen de poursuivre les activités destinées aux publics scolaires démarrées en 2015, à travers notamment les projections scolaires aux classes de français à Stockholm pour les enfants de 6 à 18 ans. Ces séances donnent à ces enfants l’occasion d’écouter et pratiquer le français et constituent de véritables séances d’éducation à l’image. La réserve a également permis au Franska Filmfestivalen d’être le partenaire principal du festival du film scolaire francophone (Cinécourts en Herbe) sur Stockholm et organiser la projection publique des films réalisés par les élèves, la cérémonie de remise des prix, la projection gratuite d’un film et enfin la participation aux ateliers organisés par le lycée français sur la création des affiches de cinéma, l’écriture de textes critiques sur les films et quelques notions sur l’industrie du cinéma comme par exemple les divers métiers existants ou le processus de création d’un film.

J’ai été très content de pouvoir apporter un soutien financier à ces beaux projets qui font vivre la Francophonie à l’étranger et agissent comme une véritable fenêtre de promotion de la France, de sa culture et de sa langue.