Mon intervention en commission des lois sur la protection des actionnaires minoritaires des sociétés françaises non cotées

Je suis intervenu mercredi 20 septembre en commission des lois en réaction à un amendement de Charles de Courson sur les PME et leur association à des grands groupes. L’amendement retiré visait à créer un outil juridique qui devait protéger les actionnaires minoritaires des sociétés françaises non cotées face aux actionnaires majoritaires quand les décisions de ces derniers sont contraires aux intérêts des actionnaires minoritaires. J’ai rappelé que la diplomatie économique du gouvernement est axée sur l’internationalisation des PME avec notamment les prêts de la COFACE. Le gouvernement a également annoncé la mise en place prochaine d’une stratégie annuelle d’exportation des PME.