Interviews sur la BBC au sujet du démantèlement du campement de Calais

L’annonce de la fermeture du campement de Calais a ravivé des tensions au sein des opinions publiques française et britannique sur la gestion des migrants établis dans le Nord de la France, dont la plupart sont désireux de se rendre au Royaume-Uni.

Comme Bernard Cazeneuve l’a rappelé, il faut éviter de se jeter la pierre et au contraire renforcer la coopération sur le terrain et au plus haut niveau entre nos deux pays. Il faut aussi parvenir à des solutions, les conditions de vie des migrants dans le campement de la « Lande » n’étant pas décentes et posant des problèmes de sécurité. Le campement de Calais stigmatise également Calais et sa région et nous devons travailler à changer l’image de Calais en France et à l’international.

La solution apportée par le gouvernement français est de proposer à chaque personne présente dans le campement une mise à l’abri humanitaire sur le territoire français dans des Centres d’Accueil et d’Orientation (CAO). Ces CAO sont des structures à taille humaine ayant vocation à favoriser l’accompagnement et permettant, selon moi, de garantir des conditions de vies décentes à ces personnes. Les mineurs isolés seront également pris en charge de manière à permettre à tous ceux qui en ont le droit, d’être réunis avec leurs familles au Royaume-Uni. D’autres pourront être pris en charge par le Royaume-Uni conformément à l’amendement Dubs, que je salue, adopté par le Parlement britannique en mai dernier. Je suis d’ailleurs en contact avec des Parlementaires britanniques, eux aussi désireux que des solutions adéquates soient trouvées pour les adultes et mineurs du camp.

Retrouvez mes deux interventions sur BBC World (à partir 7:20) and BBC Radio 5 (à partir de 15:40min).