Infolettre du 01 janvier

Une nouvelle infolettre vient d’être publiée. Je vous en souhaite une bonne lecture et vous renouvelle mes meilleurs vœux pour 2017.

***

Madame, Monsieur, chères et chers concitoyens d’Europe du Nord,

Une année très politique va débuter avec les primaires de gauche en janvier (http://www.lesprimairescitoyennes.fr/francais-de-letranger/, les Français de l’étranger inscrits sur les LEC au 31 décembre 2015 pourront participer au vote par voie éléctronique), les élections présidentielles en avril-mai ainsi que les élections législatives de juin prochain. L’année 2016 aura été douloureuse entre les incessantes prorogations de l’état d’urgence, le niveau élevé des menaces terroristes dans le monde, une crise syrienne qui n’en finit pas, un retour des puissances autoritaires sur le devant de la scène, une Europe qui pose un genou à terre avec le référendum sur le Brexit, une élection américaine promouvant le candidat de la transgression et de la régression. Ainsi, l’accumulation des chocs et leur mise en scène médiatique font que nous avons l’impression de vivre un drame continu sans voir qu’il existe un horizon de progrès. La clé n’est pas dans un être providentiel qui viendrait nous imposer une vision miraculeuse de l’avenir, elle est dans la redécouverte du principe espérance cher à Ernst Bloch. Nous devons être en capacité de recréer des idées et des utopies pour ne pas céder à la platitude du simple marketing politique. Participez aux débats politiques, vous avez obtenu le vote électronique pour les primaires de droite et de gauche, votre avis compte beaucoup plus que vous ne le pensez, la créativité idéologique est certes laborieuse mais nécessaire pour se projeter dans l’avenir. Dans tous mes déplacements, dans mes contacts avec vous, j’apprécie la chaleur des arguments parfois opposés aux miens, mais qui m’ont fait évoluer y compris sur le plan de la conception ou du contrôle de la loi. C’est pour cette raison que je demeure à votre écoute et que je préparerai mes derniers déplacements avec le seul objectif de vous rendre compte du mandat que vous m’avez confié. De Stavanger à Londres, de Riga à Cardiff, de Manchester à Dublin, de Helsinki à Bristol, j’ai bien le sentiment que cette francophonie du Nord que j’appelle de mes vœux est en train de se réaliser. Je vous souhaite une excellente année 2017 de créativité pour relever les défis qui se présentent.

Avec mes sentiments dévoués,

Christophe Premat