Conférence à Stockholm sur les défis géopolitiques et électoraux de l’année 2017

img_5699

Le 23 janvier, à l’invitation de l’école Europaspråk, j’ai présenté mes vœux au musée du Moyen-Âge de Stockholm. Je suis revenu sur les moments politiques forts de l’année 2016 avec entre autres le vote sur le Brexit et l’élection américaine. La construction européenne patine et il va falloir, après l’investiture de Donald Trump et ses annonces, envisager les modalités d’une défense proprement européenne si l’OTAN ne se montre plus en capacité à assurer sa mission. Si 2017 présente son lot de défis, nous avons une chance de saisir l’occasion de privilégier l’Europe politique à la fois sur les questions de défense et d’économie. En resserrant l’Europe sur des politiques communes, nous pourrons créer les conditions d’une zone intermédiaire de bien-être social et économique, nécessaire dans un monde où de nouvelles puissances émergent. Nous avons conclu sur les discussions autour de l’exercice des primaires qui illustre la transformation du paysage politique français.