#22 TÉMOIGNAGE D’UNE FRANÇAISE AU ROYAUME-UNI

telechargement

1) Pour quelles raisons avez-vous choisi de vous installer au Royaume-Uni ?

Je suis ici depuis 40 ans, je suis mariée à un anglais.

2) Quel est votre ressenti et quelle est votre expérience, en tant que Français établi au Royaume-Uni, depuis le vote Brexit du 23 juin ?

Jusqu’au 23 Juin, je pensais que les Britanniques se moquaient des étrangers par humour mais malheureusement j’ai découvert que beaucoup se sentent vraiment supérieurs. Je ne comprends pas pourquoi les journaux comme le  Daily Mail , le Daily Express, le Mirror, le Sun ont le droit d’avoir des titres comme : «  at 11o’clock everybody turns towards France and sticks two fingers to Delors », je sais ce titre est ancien, mais les titres des journaux sont toujours aussi  europhobes et xénophobes. « We will get more British born doctors ». Je suis allée a une réunion pendant la campagne du référendum dans la ville où j’habite. Dominic Raab, notre député, était venu encourager les électeurs à sortir de l’Europe. En tant que Française je ne me suis pas sentie capable de parler , une amie suissesse a parlé en défendant l’Europe et a été modérément agressée par sa voisine,  elle s’était présentée comme Suissesse, les Français sont  plus visés par les xénophobes.

3) Dans quelle mesure ce vote a-t-il influencé la relation que vous entretenez avec le pays et avec les Britanniques ainsi que vos projets futurs (en termes d’activité professionnelle, de mobilité et de choix lié à la nationalité) ?

Je participe à la politique ici et en France, en passant du temps a me renseigner et toute ma famille proche a joint le parti « Liberal Democrat ». Nous avons été tellement choqués par la campagne et la réalisation que les Britanniques croyaient ce que les journaux populaires écrivaient, que nous avons beaucoup parlé de tous émigrer, mais cela s’est révélé une impossibilité. Je suis maintenant physiquement ici mais psychologiquement en  Europe, en France, j’aimerais aussi reconstruire l’idée que nous sommes mieux ensemble, que l’Europe doit survivre

4) Quelles sont vos attentes vis-à-vis des gouvernements français et britannique, et de l’Union européenne ?

 Il faudrait sécuriser les frontières de l’Europe. Il faudrait continuer à partager la recherche, Erasmus etc.L’Europe a besoin d’éduquer sa population au sujet des avantages à travailler ensemble. La population anglaise est  très consciente et suit l’état de son économie. En France la population ne connait pas bien l’état de l’économie comme la contribution des différentes industries aux impôts. Ici tout le monde a l’air de savoir que la City ramène plus de 71 billions de livres à la trésorerie britannique. Il faudrait que les Européens se concentrent plus sur l’économie de leurs pays.