Alep, « le temps des excuses est fini »

logo_fr

Alors que le martyr de la ville d’Alep a atteint son apogée, quelque 200.000 personnes subissant un bombardement continu du régime syrien et de l’aviation russe, j’ai choisi, aux côtés de 35 parlementaires français de différents bords politiques de signer un appel coordonné par l’ONG Avaaz à François Hollande et Jean-Marc Ayrault pour un largage aérien d’aide humanitaire.

Je vous propose de retrouver ci-dessous la lettre ouverte au Président de la République et au Ministre des Affaires étrangères.

***

M. le Président de la République,

M. le Ministre des Affaires étrangères,

Un million de Syriens, y compris 275 000 civils à Alep, sont piégées dans leur ville assiégée, en étau entre les bombes et la famine. La diplomatie a indubitablement échoué à arrêter et ne serait-ce même à enrayer les souffrances de ces familles. Notre pays a l’obligation morale de s’assurer qu’au minimum ces familles ne meurent pas de faim à l’approche de l’hiver, en enclenchant des opérations humanitaires, y compris des largages aériens, facilement réalisables.

Alep est à l’épicentre de la crise. Les régimes de Vladimir Poutine et Bachar El Assad avancent pour « exterminer » toutes celles et ceux qui n’ont pas déjà été tués lors de leurs précédentes campagnes de bombardements indiscriminés.

Lire la suite