Consultation citoyenne sur l’évaluation de la loi sur l’égalité réelle entre les femmes et les hommes

Notre pays est depuis plusieurs années profondément enfoncé dans une crise de confiance, une crise qui est tout à la fois politique, institutionnelle et morale. Les citoyennes et citoyens ne font plus confiance aux élus, les institutions ne font plus autorité et l’efficacité des politiques publiques est questionnée. Face à cette défiance collective, l’Assemblée nationale se veut innovante et lance une consultation citoyenne du 4 au 17 octobre 2016 portant sur l’évaluation de la loi sur l’égalité réelle entre les femmes et les hommes, ouvrant ainsi pour la première fois la procédure parlementaire aux avis et aux contributions de citoyennes et citoyens.

La loi sur laquelle vous êtes invités à vous prononcer est la loi du 4 août pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes. Cette loi, à travers ses 77 articles, dont 52 ont été ajoutés par le Parlement, a pour ambition de combattre de manière concrète, pragmatique et efficace les inégalités dans toutes leurs dimensions :

  • réduction des différences de traitement dans la vie professionnelle et partage des responsabilités parentales au sein du couple ;
  • lutte contre la précarité des femmes, notamment au sein des familles monoparentales ;
  • amélioration de la protection contre les violences faites aux femmes ;
  • lutte contre les stéréotypes sexistes et amélioration de l’image des femmes dans les médias et sur Internet ;
  • mise en œuvre de l’objectif constitutionnel de parité.
Vous pouvez donc être contributeurs directs à cette évaluation en répondant au questionnaire d’évaluation de la loi, accessible en ligne à l’adresse suivante : http://assnat.fr/GHeClw pendant la période de la consultation. La démarche est intéressante et l’enjeu de l’égalité réelle entre les femmes et les hommes de taille. Prononcez-vous!
Rendez-vous sur: http://assnat.fr/GHeClw

Guide pratique pour une communication publique sans stéréotype de sexe

Jeudi 5 novembre, le Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes a rendu public son « Guide pratique pour une communication publique sans stéréotype de sexe ».

Capture d’écran 2015-11-06 à 16.27.43

Fruit d’un travail avec des linguistes, des professionel.le.s de la communication et des chercheur.e.s, ce Guide est pensé comme un outil pédagogique et concret pour que l’argent public investi dans la communication contribue à la lutte contre les stéréotypes, au lieu de les laisser perdurer, voire les entretenir.

En effet, si conformément aux engagements internationaux et européens de la France, l’égalité entre les femmes et les hommes est aujourd’hui promue à tous les niveaux, il n’en reste pas moins qu’en 2015, la communication publique est encore largement vectrice de stéréotypes de sexe :

  • dans le langage: en usant du masculin dit « neutre » et « universel » dans les textes adressés à la population mais aussi dans les noms de fonction, ce qui contribue à invisibiliser les femmes ;
  • dans les images: en enfermant dans  les femmes et les hommes dans des représentations stéréotypées : couleurs douces ou rose pour les femmes/sombres ou bleu pour les hommes, positions lascives ou maternantes des femmes/ambition et domination pour les hommes ;
  • à la tribune et au micro avec une présence déséquilibrée des femmes et des hommes.
Au travers d’exemples illustrés, ce Guide pratique propose 10 recommandations pour une communication libérée des stéréotypes de sexe:

Lire la suite