Mon intervention sur l’homologation des années scolaires à l’étranger

Je suis intervenu sur une proposition de résolution visant à homologuer les années scolaires à l’étranger, proposition mal formulée et ne couvrant pas certaines réalités comme celles d’enfants bilingues ou binationaux qui passent leur cursus à l’étranger et choisissent d’effectuer des études en France.

La simplification et la dématérialisation des procédures administratives continuent pour les Français établis hors de France

L’inscription en ligne au registre mondial des Français établis hors de France est désormais possible. L’inscription au registre se fait à partir du site www.service-public.fr. Elle est  simple et prend moins de vingt minutes. L’inscription n’est pas obligatoire mais elle est fortement recommandée et surtout utile pour les usagers :

  • Pour des raisons de sécurité : grâce aux données renseignées dans le registre, le consulat peut contacter les personnes concernées si un événement survient dans une zone donnée. De plus, le nouveau service en ligne offre à présent la possibilité aux usagers de géo-localiser  précisément leur résidence, même lorsqu’ils ne disposent pas d’adresse précise, ce qui arrive dans certains pays.

Lire la suite

A l’image de Michel Thierry Atangana, la France ne doit pas abandonner ses enfants

Cela fait aujourd’hui deux ans que notre concitoyen Michel Thierry Atangana a été libéré. Et deux ans que, malgré sa rencontre avec le président de la République, François Hollande, et l’intervention de l’ONU, il n’a toujours pas été réhabilité. Cet homme ordinaire, pris dans une histoire extraordinaire, et que la France n’a pas su aider, ne peut toujours pas mener une vie normale.

Roissy: Michel Thierry Atangana

Pour lire dans son intégralité la tribune de Pouria Amirshahi, député PS de la 9e circonscription des Français établis hors de France (Maghreb et Afrique de l’Ouest) que j’ai co-signée, cliquez ici.

Retour en France et réouverture des droits de la sécurité sociale – Ma question à Mme Ségolène Neuville

De nombreux concitoyens résidant dans la circonscription m’ont contacté au sujet des complications rencontrées lors des démarches liées à un retour en France. Parmi les questions soulevées, le problème de l’affiliation ou de la réaffiliation à la sécurité sociale revient fréquemment comme l’une des principales difficultés.

J’ai souhaité interroger la ministre des affaires sociales sur le délai de carence de trois mois qui touche les concitoyens sans emploi de retour en France à l’issue d’une expatriation, carence privant les personnes concernées de couverture santé.

Dans sa réponse, Ségolène Neuville, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des affaires sociales chargée de la lutte contre l’exclusion, a présenté les dispositifs visant à répondre à ce problème.

Je vous invite à découvrir ma question et la réponse de la ministre ci-dessous.

Rapport Perret sur le réseau d’enseignement français à l’étranger : courrier collectif à Jean-Marc Ayrault

Monsieur le Ministre, A la demande conjointe de votre prédécesseur et de Madame Najat Vallaud-Belkacem, Ministre de l’Education nationale, une mission avait été confiée l’an passé à François Perret, ancien doyen de l’Inspection Générale de l’Education Nationale, sur l’accompagnement de notre réseau d’enseignement homologué à l’étranger en fonction des objectifs de la diplomatie française. Députés et sénateurs des Français de l’étranger, présidente de la commission de l’enseignement de l’Assemblée des Français de l’étranger (AFE) et conseillers consulaires en Allemagne, familiers des réalités du réseau de l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger (AEFE) comme de l’offre scolaire allemande, nous avons pris connaissance du rapport du doyen Perret avec une grande inquiétude. La partie du rapport consacrée à l’Allemagne repose en effet sur des Lire la suite