Dernière infolettre de mon mandat

Voici la dernière infolettre de mon mandat (disponible ici), je vous souhaite à toutes et à tous une très bonne continuation dans un esprit de combat et de lucidité par rapport aux défis collectifs qui nous attendent.

***

Madame, Monsieur, chères et chers concitoyens d’Europe du Nord,

Presque trois années pour vous représenter avec à la clé des joies immenses, des moments de doute, des événements tragiques vécus à vos côtés. Je repars avec beaucoup de fierté de m’être battu pour vos droits au moment où le gouvernement britannique s’apprête à lancer l’article 50 qui aura des conséquences plus qu’incertaines pour vous, citoyens européens, pour l’Union européenne, pour le Royaume-Uni, mais aussi pour tous les autres pays d’Europe du Nord.

C’est pour cela qu’avoir un(e) député(e) représentant les Français établis en Europe du Nord a du sens à une époque où les changements géopolitiques sont majeurs, pour protéger la liberté de circulation et d’échanges et pour maintenir une ouverture vers les autres. Que vous soyez installés temporairement ou définitivement dans un pays d’Europe du Nord, binationaux ou pas, un représentant doit pouvoir établir des liens avec la France dans un jeu d’expatriation/impatriation. Il faut pour cela que vous veniez participer aux prochaines échéances électorales car elles seront capitales pour l’avenir de la France et pour définir un cap dans ce monde tellement incertain.

Le gouvernement a décidé d’annuler le vote électronique pour les élections législatives, ce qui a provoqué votre colère. Cette colère, je l’entends car elle est saine. Votre aspiration à participer aux élections, je la comprends et la fais mienne. Les conditions de sécurité n’étant pas réunies après les tests effectués par le Ministère, les autorités, sur la base de renseignements fiables et raisonnés, ont préféré ne pas prendre de risques. Cela signifie qu’il est possible de voter à l’urne, par procuration et par correspondance (seulement aux législatives pour cette dernière option, et à condition de s’inscrire auprès de votre Consulat jusqu’au 14 avril prochain).

Je me rendrai en Islande du 17 au 19 mars pour un dernier déplacement afin de rendre compte de mon mandat et d’y donner une conférence à l’Alliance française de Reykjavik sur les conséquences du Brexit en Europe du Nord (samedi 18 mars à 14.30). À partir du 28 mars prochain, Axelle Lemaire reprendra le flambeau pour vous représenter jusqu’au mois de juin, je vous laisse le soin de la contacter pour tous les sujets qui vous préoccupent.

Fidèle à ma conception (https://christophepremat.com/2014/05/22/un-nordique-a-lassemblee-nationale/) et à mon projet de circonscription sur la francophonie du nord (https://christophepremat.com/2014/07/17/francophonies-du-nord-un-veritable-souffle-pour-la-troisieme-circonscription/), je vous souhaite à toutes et à tous une très bonne continuation dans un esprit de combat et de lucidité par rapport aux défis collectifs qui nous attendent.

Avec mes très sincères salutations,

Christophe Premat

Infolettre du 24 février

telechargement-3

Une nouvelle infolettre vient d’être publiée (à lire dans son intégralité ici).

***

Madame, Monsieur, chères et chers concitoyens d’Europe du Nord,

La session parlementaire vient de s’achever pour la 14e législature sur des questions tout aussi importantes que le devoir de vigilance des sociétés-mères par rapport à leurs filiales et sur les obligations comptables des partis politiques. Transparence financière, économique et politique sont les maîtres-mots d’aujourd’hui pour simplifier les modes de gouvernance et les rendre plus collaboratifs.

J’ai conscience des inquiétudes qui montent après les déclarations successives de Theresa May sur le hard Brexit, c’est pourquoi j’ai envoyé un courrier à la Ministre Amber Rudd pour attirer son attention sur les conditions de résidence des Européens au Royaume-Uni. Une société qui fige et gifle les processus migratoires est condamnée à régresser, cela se vérifie tous les jours. La représentation politique des Français d’Europe du Nord prend une nouvelle signification dans ce contexte. C’est ainsi, toujours dans l’optique de défendre les droits des Français résidant au Royaume-Uni, que j’ai déposé, le 20 février, une proposition de résolution relative à « la garantie des droits des Français(es) établi(e)s au Royaume-Uni après la sortie du Royaume-Uni après la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. »

Je viendrai à votre rencontre dans les semaines qui viennent pour vous présenter le bilan de mon action législative. Comme je vous l’avais dit en octobre dernier, je ne me représenterai pas en juin prochain et c’est donc en toute liberté que je pourrai vous livrer mon sentiment sur les grands sujets politiques actuels et futurs. La simplification des démarches consulaires, la reconnaissance du principe de mobilité avec la facilitation du retour en France, l’éducation et l’ouverture aux mondes francophones ont été des préoccupations importantes de ces dernières années. La transition numérique nous offre des possibilités de simplification administrative, même si la tentation de la surveillance existe. Il est important que les communautés françaises à l’étranger s’expriment et participent aux élections pour faire entendre leur voix et contribuer à l’amélioration de nos institutions.

Avec mes sentiments dévoués,

Christophe Premat

Infolettre du 20 janvier

Je vous invite à lire ma dernière infolettre.

***

Madame, Monsieur, chères et chers concitoyens d’Europe du Nord,

Les dimanche 22 et 29 janvier, si vous vous trouvez en France et que vous y êtes inscrits sur les listes électorales, je vous invite à vous exprimer dans l’un des bureaux de vote que vous pourrez retrouver sur http://www.lesprimairescitoyennes.fr. Au moment où le 45e Président des États-Unis est investi, au moment où Theresa May se prononce pour un hard Brexit avec un discours d’un conservatisme décalé, il est important de pouvoir effectuer des choix clairs et de s’investir dans les campagnes électorales à venir. Les démocraties restent fragiles et le retour des grandes puissances sur le devant de la scène implique de protéger ce qui nous est commun, de renforcer et l’ensemble des coopérations internationales dont nous avons besoin. Le moment est décisif pour l’Union européenne qui devra faire l’effort de se retrouver sur l’essentiel et de construire ses propres politiques communes en matière de défense avec le retrait annoncé de l’OTAN, de recherche et d’innovation et de bien-être social et environnemental. Dans ce contexte, les représentants des Français de l’étranger ont un rôle de médiation pour accompagner ces transitions. J’ai conscience de la situation schizophrénique que vous vivez et nombre d’entre vous, en particulier au Royaume-Uni, craignez après les annonces de Theresa May des entraves à la liberté de circulation des personnes et des capitaux. Je me tiens à votre disposition pour regrouper les indications portant sur les conséquences administratives du Brexit en cours afin que vous puissiez y voir plus clair. Je vous propose de témoigner sur le Brexit (https://christophepremat.com/category/brexit/temoignages-brexit/)  afin que ces échanges mutuels puissent nous éclairer collectivement sur les meilleures démarches à effectuer. Pour celles et ceux d’entre vous qui avez émis le souhait de revenir en France dans un avenir proche ou lointain, je vous rappelle que nous avons travaillé spécifiquement sur cette question au cours de cette mandature (https://christophepremat.com/2015/07/23/retour-en-france-des-francais-de-letranger-rapport-de-la-senatrice-helene-conway-mouret/). Que ce soit sur la simplification des démarches administratives, l’anticipation du retour ou dans l’accompagnement des mobilités, les autorités se montrent de plus en plus attentives au sort de nos compatriotes de l’étranger, cela mérite d’être souligné.

Avec mes sentiments dévoués,

Christophe Premat

Infolettre du 01 janvier

Une nouvelle infolettre vient d’être publiée. Je vous en souhaite une bonne lecture et vous renouvelle mes meilleurs vœux pour 2017.

***

Madame, Monsieur, chères et chers concitoyens d’Europe du Nord,

Une année très politique va débuter avec les primaires de gauche en janvier (http://www.lesprimairescitoyennes.fr/francais-de-letranger/, les Français de l’étranger inscrits sur les LEC au 31 décembre 2015 pourront participer au vote par voie éléctronique), les élections présidentielles en avril-mai ainsi que les élections législatives de juin prochain. L’année 2016 aura été douloureuse entre les incessantes prorogations de l’état d’urgence, le niveau élevé des menaces terroristes dans le monde, une crise syrienne qui n’en finit pas, un retour des puissances autoritaires sur le devant de la scène, une Europe qui pose un genou à terre avec le référendum sur le Brexit, une élection américaine promouvant le candidat de la transgression et de la régression. Ainsi, l’accumulation des chocs et leur mise en scène médiatique font que nous avons l’impression de vivre un drame continu sans voir qu’il existe un horizon de progrès. La clé n’est pas dans un être providentiel qui viendrait nous imposer une vision miraculeuse de l’avenir, elle est dans la redécouverte du principe espérance cher à Ernst Bloch. Nous devons être en capacité de recréer des idées et des utopies pour ne pas céder à la platitude du simple marketing politique. Participez aux débats politiques, vous avez obtenu le vote électronique pour les primaires de droite et de gauche, votre avis compte beaucoup plus que vous ne le pensez, la créativité idéologique est certes laborieuse mais nécessaire pour se projeter dans l’avenir. Dans tous mes déplacements, dans mes contacts avec vous, j’apprécie la chaleur des arguments parfois opposés aux miens, mais qui m’ont fait évoluer y compris sur le plan de la conception ou du contrôle de la loi. C’est pour cette raison que je demeure à votre écoute et que je préparerai mes derniers déplacements avec le seul objectif de vous rendre compte du mandat que vous m’avez confié. De Stavanger à Londres, de Riga à Cardiff, de Manchester à Dublin, de Helsinki à Bristol, j’ai bien le sentiment que cette francophonie du Nord que j’appelle de mes vœux est en train de se réaliser. Je vous souhaite une excellente année 2017 de créativité pour relever les défis qui se présentent.

Avec mes sentiments dévoués,

Christophe Premat

Infolettre du 20 décembre

Je viens de publier une nouvelle infolettre. Bonne lecture!

***

Madame, Monsieur, chères et chers concitoyens d’Europe du Nord,

« Quand la lune sera pleine / Et que le soleil sera rouge / On verra alors sur la plaine / Un homme faisant brûler de la sauge. / Sa peine sera immense comme la mer / Car il aura vu la terre disparaître sous ses pieds / Les hommes machines l’auront dévoré les premiers / Pour en faire une nouvelle cité » écrivait la poétesse innue Rita Mestokosho dans son recueil Comment je perçois la vie grand-mère paru en 2009. Ces quelques vers nous invitent à être les témoins du fondamental, une année après la multiplication des engagements pris lors de la Conférence de Paris sur le climat. Les catastrophes naturelles se sont multipliées, les records sont battus régulièrement transformant l’année en une série de ruptures climatiques. Il importe pour cela d’accompagner toutes les mesures de transition énergétique et de recyclage. La pollution elle-même nous amène à développer des stratégies nouvelles, que ce soit le télétravail, la circulation alternée, l’émergence de modes de transport durables et le développement de circuits alimentaires courts. Toutes ces idées, qui ont été abordées cette année à l’Assemblée Nationale, seront à porter lors des prochaines échéances électorales. Pour cela, l’implication et la participation citoyennes demeurent essentielles, c’est pour cela que je vous invite chaleureusement à vous inscrire sur le site des primaires citoyennes (https://inscriptionsvotelec.lesprimairescitoyennes.fr/) pour sélectionner la personne capable selon vous de porter cette exigence lors de la campagne des présidentielles du printemps 2017. Pensez à vous inscrire également sur les listes électorales d’ici le 31 décembre sans attendre le dernier moment, votre voix compte.

L’année 2016 s’achève avec son lot de violences et la menace du terrorisme doit nous inciter à penser encore davantage aux victimes. L’État a ouvert depuis les attentats de Nice de juillet 2016 plus de 2.000 dossiers d’indemnisation, il nous faudra élaborer une réponse intelligente avec des modes de sécurité discrets, une culture du care, un partage de l’information, un suivi des personnes touchées et une gouvernance mémorielle adéquate permettant de réparer le corps social. La réponse ne peut être dans l’entresoi confortable des valeurs et des traditions, elle est plutôt dans un lien social sans cesse revigoré. Les annonces d’austérité ne sont pas de nature à nous rassurer quant aux possibilités de faire corps et de faire nation au sein de la mondialisation.

C’est finalement d’esprit civique que nous avons besoin pour puiser de la force et surmonter l’ensemble de ces défis. Raymond Aron le disait, chaque génération vit sa relation à son époque sous le mode de la crise ; ainsi, à l’orée de cette nouvelle année, je souhaitais vous apporter ce message d’espoir en vous souhaitant d’excellentes fêtes de fin d’année avec vos proches et vos relations dans une ambiance multiculturelle. J’ai une pensée particulière pour les Français de Grande-Bretagne qui ressentent une frustration de voir leurs droits pris en otage dans les discussions liées au Brexit. Que 2017 nous apporte un sursaut de lucidité !

Avec mes sentiments dévoués,

Christophe Premat