Assemblée générale de la FAPEE

IMG_1118
Le 4 juillet dernier, l’Assemblée Générale de la FAPEE (Fédération des Associations des Parents d’Elèves des Etablissements d’enseignement français à l’étranger) s’est réunie en présence de Madame Hélène Farnaud-Defromont, directrice de l’AEFE.

Voici les principaux sujets évoqués lors de cette Assemblée Générale :

Diminution des dotations budgétaires de l’AEFE

Madame Hélène Farnaud-Defromont a rappelé la contrainte budgétaire qui s’imposait au réseau : l’AEFE a connu une réduction de la dotation versée par le Ministère des Affaires Etrangères de 2% en 2014 et en 2015. Cette réduction serait de 4% en 2016.

Le rapport des parlementaires Philip CORDERY et Claudine LEPAGE sur la question des frais de scolarité invite à réviser le modèle économique du réseau pour trouver de nouvelles ressources pérennes. Sur ce sujet, Madame Hélène Farnaud-Defromont a évoqué les discussions en cours auprès de la Banque Européenne d’Investissement (BEI) pour contribuer au financement du réseau. Il semblerait que cela soit possible mais cela requiert de déterminer certaines conditions de mise en œuvre.

Les enseignants des établissements français à l’étranger

Sur la question des enseignants, la capacité de mobilisation des enseignants est très difficile en raison de la pénurie d’enseignants en France. Un dialogue est mené avec le Ministère de l’Education Nationale sur ce point mais la gestion des personnels est de plus en plus déconcentrée et l’AEFE fait face à des blocages de la part des rectorats qui freinent les détachements des enseignants dans certaines disciplines.

L’intégration des représentants des parents d’élèves dans la gouvernance des établissements conventionnés

Le conseil d’administration de l’AEFE a adopté un nouveau modèle de convention type en mars 2015. Il s’agissait de réactualiser une convention qui datait de 2002 afin notamment de préciser les modalités d’association des parents d’élèves à la gouvernance. L’AEFE dispose de 160 établissements conventionnés et souhaiterait débuter le renouvellement des conventions dans les établissements dont l’organisme gestionnaire est une fondation. L’AEFE souhaiterait avoir une trentaine de conventions signées lors de la prochaine année scolaire. L’implication de l’Ambassadeur dans la signature de la convention permettra de faciliter le lien avec le réseau diplomatique.
Lire la suite