Benoît Hamon, la victoire du coeur de la gauche

Avec une nette hausse de la participation enregistrée au second tour, les Français ont choisi de faire de Benoît Hamon le candidat investi de la primaire de la gauche, le candidat qui portera haut un projet de République bienveillante et humaniste et respectueuse de notre planète lors de l’élection présidentielle en avril et en mai 2017. La gauche de Benoît Hamon, c’est une gauche renouvelée, fière de ses valeurs. C’est une gauche qui a su convaincre les Français de l’étranger qui se sont exprimés grâce au vote électronique et se sont mobilisés davantage qu’au premier tour avec 11933 votants et 61,03% des suffrages en faveur de Benoît Hamon.

A l’issue de la primaire de la gauche et celle de la droite, nous nous trouvons dans une situation inédite avec l’élimination d’un ancien Président de la République, de deux anciens Premiers ministres et au renoncement de l’actuel locataire de l’Élysée à se présenter devant les suffrages des Français. Tout est ainsi possible et l’objectif est désormais de rassembler la gauche écologique et radicale en vue d’une qualification au second tour de l’élection présidentielle

Mon interview sur BBC Newshour:

Dans un contexte où le candidat de la droite conservatrice est empêtré dans un scandale mettant à mal son image de candidat exemplaire, il appartient aux forces de gauche de se rassembler autour du projet de transformation sociale de gauche de Benoît Hamon. 

Mon interview sur LBC: [/audio

Voir mon interview sur la radio suèdoise Sveriges radio P1 (de 20:02 à 30:00).

La mobilisation des Français et Françaises de l’étranger à la Primaire de la gauche

visuel_votez_primaires_citoyennes

Alors que le deuxième débat de la Primaire citoyenne s’achève, les citoyens de gauche à l’étranger se mobilisent. 16 000 Français et Françaises de l’étranger se sont ainsi préinscrits pour le vote électronique à la Primaire de la gauche, signe que le « sursaut » du peuple de gauche est en train de s’organiser. A titre de référence, 6900 compatriotes à l’étranger avaient voté aux primaires de 2011 dans les bureaux de vote qui avaient été ouverts (les Français de l’étranger n’avaient alors pas l’opportunité de voter par voie électronique).

Pour cette troisième édition de la Primaire de la gauche, le parti socialiste a mis en place, en un temps record, un vote électronique pour que les Français qui résident hors de France puissent participer. La fédération des Français de l’Etranger du Parti Socialiste a joué un rôle prépondérant en la matière et a pu créer les conditions de la participation. Celles et ceux inscrits sur les listes électorales consulaires au 31 décembre 2015 avaient jusqu’au 4 janvier pour s’inscrire en ligne afin de pouvoir voter par voie électronique les 22 et 29 janvier. Il faut désormais que cette dynamique positive se poursuive au delà du 29 janvier afin de faire barrage à l’ultra-conservatisme et au FN.

Les sections PS de la circonscription d’Europe du nord: Londres, Dublin, Copenhague et Stockholm (http://ffe-ps.org/sections/).

Retour sur le choix digne de François Hollande

radio-4

François Hollande a décidé de ne pas se porter candidat à la prochaine élection présidentielle. Interrogé par BBC Radio 4 ce matin, j’ai salué ce choix empreint de sagesse et de lucidité. Les primaires qui s’annoncent vont maintenant permettre de voir émerger un candidat de la gauche avec une légitimité renforcée.

J’ai aussi évoqué le besoin d’une évolution institutionnelle en France avec la transformation et la simplification du pouvoir exécutif. Il est selon moi temps de revenir sur la fonction présidentielle avec un Président qui pourrait, comme en Allemagne ou en Italie, se concentrer sur les affaires internationales et représenter utilement la voix de la France dans le monde.

Les primaires dans le paysage politique français

Je suis revenu sur le résultat de la primaire de la droite et du centre sur la radio britannique LBC. Interrogé sur la personne de François Fillon, finalement très peu connue à l’étranger malgré son rôle de premier ministre sous la présidence de Nicolas Sarkozy, j’ai rappelé que François Fillon était pourtant engagé dans la politique depuis plus de quarante ans et ne faisait donc pas figure d’élan nouveau. C’est au contraire une position très conservatrice, à l’image des Tories britanniques, que représente le candidat de la droite. Face à ce conservatisme dur, la gauche aussi organise ses primaires. Elles se tiendront les 22 et 29 janvier avec la possibilité pour les Français de l’étranger de s’exprimer par un vote électronique. Il faut donc maintenant revenir et mettre en avant les avancées réelles du quinquennat de François Hollande et surtout définir une vision politique et progressiste forte.

Compte-rendu de ma visite au Consulat de France à Londres le 31 octobre

Suite au vote britannique, le 23 juin, en faveur d’une sortie du pays de l’Union européenne, il m’a semblé nécessaire de me rendre au Consulat de Londres pour évaluer l’impact de ce vote sur les activités du Consulat et afin d’échanger sur les attentes et besoins des ressortissants français de Londres suite au référendum britannique.

Après le référendum, le Consulat a noté une augmentation de 360% des demandes d’informations l’été dernier, par courriel ou par téléphone, sur l’acquisition de la nationalité par mariage. Si ces demandes d’informations ne se sont pas traduites par une augmentation équivalente du nombre de dossiers, elles traduisent bien les préoccupations des ressortissants français et leurs conjoints ainsi que l’attachement à la citoyenneté européenne des deux côtés de la Manche.

Le Consulat note également une envolée des demandes de carte d’identité, en grande partie car les Français faisant la demande de carte de résident permanent auprès des autorités britanniques préfèrent envoyer leur carte d’identité et ainsi garder leur passeport, compte-tenu des délais à prévoir dans le traitement des dossiers par le ministère de l’intérieur britannique.

Enfin, le Consulat note que les inscriptions sur le registre des Français établis hors de France sont en augmentation. Cette augmentation est due à une multiplicité de facteurs, dont la possibilité de s’inscrire sur ce registre en ligne depuis juin 2016, le Brexit et les prochaines échéances électorales.

À ce titre, je vous rappelle que pour participer en 2017 aux élections législatives et présidentielles, il est impératif pour les Français de l’étranger de s’inscrire avant le 31 décembre 2016 sur la liste électorale consulaire. Pour en savoir plus : http://www.francais-du-monde.org/2016/10/25/francais-de-letranger-voter-2017/

L’inscription sur la liste électorale consulaire vous permettra également de participer aux Primaires citoyennes visant à désigner un candidat unique de la gauche et des écologistes pour l’élection présidentielle de 2017. Les primaires se tiendront les 22 et 29 janvier 2017. Pour en savoir plus :