Ma position sur le projet de loi contre le crime organisé, le terrorisme et son financement

Le 8 mars dernier, nous étions appelés à voter le texte portant sur le projet de réforme pénale. Si je reconnais quelques avancées, certaines dispositions ne me paraissent pas acceptables pour le voter en l´état. J´ai donc décidé de m´abstenir.

Il y a des avancées sur le contrôle des enquêtes par les juges d´instruction et les procureurs, ce qui apparaît positif. En revanche, à mon sens, ce texte accorde encore une fois trop de prérogatives à l’autorité administrative (préfets, parquets et policiers). Cette crainte de basculer progressivement dans un Lire la suite