Réunion du groupe d’amitiés France-Estonie le 20 janvier à l’Assemblée Nationale

Capture d’écran 2016-01-26 à 11.03.35

Le 20 janvier dernier, à l’initiative du député-maire de Carcassonne, Jean-Claude Perez, une rencontre a été organisée avec son Excellence l’Ambassadeur d’Estonie en France, Alar Streimann, la cheffe adjointe de mission diplomatique Ingrid Amer, les députés membres du groupe d’amitiés et l’association « Les amis de Tallinn » de la région de Carcassonne. Ce fut l’occasion de rappeler les liens historiques unissant la France à l’Estonie. L’association « les amis de Tallinn » participe à un rapprochement culturel entre les deux pays, certains de ses animateurs se rendent chaque année à Tallinn. La fête nationale de l’Estonie qui a lieu le 24 février en souvenir de la première brève indépendance du pays le 24 février 1918, est célébrée avec une sensibilité particulière à Carcassonne.

C’est au cours de ces échanges que je me suis rendu compte que la famille des De la Gardie avait des racines proches de Carcassonne. Cette famille a eu une influence en Estonie, mais aussi en Suède si on pense notamment aux politiques culturelles initiées par Magnus De la Gardie au 17e siècle.

Son Excellence Alar Streimann est revenu sur les domaines essentiels de la coopération entre la France et l’Estonie avec les opportunités offertes par le numérique, la défense, la culture et l’enseignement du français. Les questions qui lui ont été posées tournaient autour de la Russie, de la manière dont l’Estonie concevait l’avenir de la région et le renforcement des échanges économiques et culturels entre nos deux pays. J’ai insisté pour ma part sur le fait que l’Estonie était un membre observateur de l’Organisation Internationale de la Francophonie et qu’elle avait signé un plan de formation de fonctionnaires qui pourrait très utile si elle voulait accéder aux marchés émergents en Afrique. En se positionnant sur le numérique et sur le français, la France pourrait même l’aider à se connecter dans tous les sens du terme avec la partie francophone du continent africain. Nous devons veiller à ce que l’enseignement du français se renforce en Estonie à condition que nous suscitions également du côté français un désir d’apprendre l’estonien car le multilinguisme est la condition sine qua non d’un juste échange.

2ÈME INFOLETTRE DU MOIS D’OCTOBRE 2015

Madame, Monsieur, chères et chers concitoyens d’Europe du Nord,

Le groupe de travail sur l’avenir des institutions, mis en place par le Président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone, a rendu ses conclusions le vendredi 2 octobre dernier dans un rapport intitulé « Refaire la démocratie ». Composé de parlementaires et de personnalités de la société civile, le groupe de travail a le mérite de secouer le débat politique sur nos institutions. «On s’est accordé sur le fait qu’il fallait une Ve République prime et pas une VIe» a déclaré l’un des membres du groupe.

Ce rapport participe profondément à la refonte de nos institutions: il avance 17 propositions ambitieuses et concrètes autour de cinq axes: « restaurer le lien entre les citoyens et leurs représentants », « un citoyen responsable au cœur des institutions », « un exécutif plus équilibré et mieux contrôlé », « le Parlement du non-cumul », « consolider l’État de droit ». Ainsi, les différentes propositions du rapport visent précisément à améliorer, à simplifier et à accélérer le processus législatif.

Je suis ravi de lire ces propositions qui participent profondément à la modernisation de nos institutions. Cette question est au cœur de mon projet politique. Parmi les mesures chocs, le rapport Bartolone recommande entre autres l’instauration d’un septennat non-renouvelable, l’introduction de la proportionnelle aux législatives, la réduction du nombre de parlementaires et l’élargissement du champ du référendum citoyen dont je suis un fervent partisan.

Le sentiment de méfiance des citoyens à l’égard du personnel politique et de nos institutions est arrivé à son paroxysme. Il est urgent de restaurer la confiance des Français dans leurs institutions.

Ce rapport est un premier pas en direction de nos concitoyens. Il propose de mieux définir et de protéger l’engagement citoyen, c’est un choix fort ! Nous devons repenser la représentation des citoyens dans les lieux de pouvoir et de décision.

Depuis le 2 octobre, le rapport est soumis à une consultation citoyenne. Les internautes sont invités à répondre à un questionnaire qui aborde l’ensemble des thèmes sur lesquels le groupe a réfléchi.

Lire la suite

compte-rendu de Mon déplacement à Tallinn le 23 septembre

Le 23 septembre dernier je me suis rendu à Tallinn pour rencontrer les acteurs éducatifs et culturels francophones en Estonie.

Capture d’écran 2015-10-13 à 11.34.14

La communauté française en Estonie

La communauté française en Estonie représente environ 250 inscrits. (on observe une progression du nombre d’expatriés de 10% entre 2014 et 2015 et entre 2015 et 2016). C’est une communauté plutôt jeune et dynamique et majoritairement masculine. Le secteur du numérique attire des entrepreneurs venus monter leur entreprise sur le marché très dynamique de l’Estonie. De nombreux Erasmus viennent également en Estonie pour étudier notamment au sein de l’Estonian Businnes School. J’ai eu l’occasion d’en rencontrer lors de la reunion publique organisée le 23 septembre au soir.

Ambassade de France en Estonie :

Capture d’écran 2015-09-28 à 10.52.46

J’ai commencé ma visite à l’Ambassade de France à Tallinn. J’ai été chaleureusement accueilli par l’Ambassadeur M Michel Raineri et la Consule Mme Jennifer Lacoste. Cette rencontre fut l’occasion de dresser un état des relations bilatérales entre la France et l’Estonie.

Lire la suite

DÉPLACEMENT À TALLINN LE 23 SEPTEMBRE

Capture d’écran 2015-09-18 à 10.21.52

J’ai le plaisir de vous informer que je serai en déplacement à Tallinn le mercredi 23 septembre prochain.

Ce déplacement me permettra de visiter l’Ambassade de France à Tallinn mais aussi l’école Européenne de Tallinn et le Jardin d’enfants Memme Musi afin de rencontrer le corps enseignant.

J’aurai le plaisir de m’entretenir avec Monsieur Andres Herkel, Président du groupe d’amitié Estonie-France du Parlement estonien afin de discuter des relations franco-estoniennes et aborder les services numériques et l’expérience E-Estonia.

Je me rendrai également à l’Institut Français d’Estonie pour échanger avec la Directrice sur les activités culturelles et de coopération entre la France et l’Estonie.

Enfin, j’organiserai une réunion publique pour échanger avec vous sur l’Europe et les Migrations au Frenchy. 

J’invite les Français sur place à venir passer un moment convivial le mercredi 23 septembre à 18H au :

Frenchy

Telliskivi 60

10412 TALLINN

ESTONIE

Inscription obligatoire ici.